Match Algérie – Djibouti, stade de Blida et déplacement au Maroc : Djamel Belmadi s’exprime

0
53

Le sélectionneur de l’équipe d’Algérie Djamel Belmadi a animé, dans la matinée de ce mercredi 1er septembre, une conférence de presse au niveau du CTN de Sidi Moussa à Alger. L’occasion pour lui de revenir sur plusieurs sujets ; notamment l’état de la pelouse de Blida, le déplacement des Algériens au Maroc, et évidemment le prochain match face au Djibouti.

Avant de répondre aux questions des journalistes, Djamel Belmadi a tout d’abord voulu présenter ses condoléances à toutes les victimes des incendies qui ont eu lieu notamment en Kabylie, et dans d’autres régions du pays. Le coach algérien est également revenu sur le tragique meurtre de Djamel Bensmaïl et s’est désolé de la façon dont le jeune homme a été assassiné.

L’état du stade Mustapha Tchaker est « honteux pour l’Algérie »

À propos de la rencontre de l’Algérie face au Djibouti, le sélectionneur algérien a voulu pousser un coup de gueule concernant l’état de la pelouse du stade de Mustapha Tchaker de Blida, qui va abriter le match Algérie – Djibouti ce jeudi 2 septembre à 20:00. « J’ai trouvé la pelouse du stade Mustapha Tchaker dans un état calamiteux. Il n’y a qu’une seule explication à cela, c’est du sabotage ! », a laissé entendre Belmadi. Ce dernier ajoute que cette situation fera l’affaire de l’équipe adverse, le Djibouti, qui viendra en Algérie pour défendre et tenter d’accrocher les camarades de Riyad Mahrez qui auront des difficultés à développer leur jeu sur une pelouse à la limite du praticable.

« Quand je vois ce qui se passe là, même nous on aurait dû être délocalisés », a affirmé Belmadi en colère. Même le stade d’Oran, nous ne pouvons pas aller y jouer à cause de l’état catastrophique de la pelouse… et même un barbecue a été organisé dans ce stade », a regretté le coach algérien.

Déplacement de l’Algérie au Maroc et tensions diplomatiques

Par ailleurs, le sélectionneur de l’équipe d’Algérie a abordé le sujet de la rencontre du Burkina Faso, qui a été délocalisée au Maroc et qui a fait beaucoup de bruit à cause des tensions diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie. « Est que les problèmes d’ordre politique entre les deux pays vont influencer le match ? Normalement, non », a répondu Djamel Belmadi. Et d’enchaîner : « De notre côté, on ne va pas se prendre la tête. On va faire un match dans un pays voisin. J’espère qu’il va se dérouler sans problèmes ». « Que le match se joue dans les meilleures conditions et que le meilleur gagne », a souhaité Belmadi. Ce dernier n’a néanmoins pas caché ses réserves par rapport à l’arbitrage, qui reste le point qui lui fait le plus peur en Afrique.

Le match du Algérie – Djibouti préparé « comme une finale de CAN »

Concernant le match de l’équipe algérienne face au Djibouti, Belmadi a souligné que ses hommes doivent respecter l’adversaire, quel que soit son niveau. Il ajoute, à cet effet, que son équipe prépare ce match Algérie – Djibouti « aussi bien qu’on prépare une finale de CAN. On prendra le Djibouti au sérieux pour gagner ».

Série d’invincibilité de l’équipe algérienne

L’objectif pour les Algériens est d’entamer cette compagne de qualifications à la Coupe du monde 2022 avec une victoire. La série d’invincibilité des Verts, de 27 matchs sans défaites, reste également dans un coin de la tête de Djamel Belmadi. « On veut être dans la continuité et dans la performance », a-t-il fait savoir. « Cette série d’invincibilité représente le travail, l’implication et vouloir être les meilleurs, on travaille pour ça », a-t-il ajouté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here