Le point sur l’évolution de la vaccination contre la pandémie de COVID-19 à Djibouti

0
41

L’application des mesures barrières et la vaccination sont à nos jours les seuls moyens efficaces de lutte contre la pandémie de la COVID-19. Pour protéger notre population contre cette maladie à caractère viral qui a coûté la vie de plusieurs milliers de personnes de part le monde, le président de la république, Ismail Omar Guelleh a lancé le 15 mars 2021 une large campagne de vaccination. Il s’agit pour le ministère de la santé, initiateur de ce programme, de toucher presque toute la population de Djibouti-ville et des régions de l’intérieur et ne laisser personne de côté. Bilan sur l’évolution de cette campagne.   

A l’instar des pays du monde, la république de Djibouti a lancé le 15 mars 2021, une large campagne de vaccination pour protéger notre population contre la maladie de la COVID-19 qui  a causé le décès de 4.656.833 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi jeudi à 10H00 GMT par l’AFP à partir de sources officielles.

En effet le pays a reçu selon le ministère de la santé 700 000 doses de vaccins AstraZeneca, 300 000 doses de vaccins Sinovac et environ 100 000 doses de Spoutnik V. Il est à noter que Djibouti qui est le deuxième pays de la Région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord à recevoir des vaccins contre la COVID-19 le 06 mars 2021.

Pour ne laisser personne de côté et toucher l’ensemble de notre population, le ministère de la santé a mis en place depuis une véritable stratégie. Laquelle cible selon le département de la santé quelque 515 863 personnes.

C’est du moins le sens des nombreuses mesures prises dont la dernière qui date le 5 octobre dernier interdit l’accès aux personnes non vaccinées dans le milieu sanitaire et dans les locaux de l’administration publique.

Pour le Dr Ahmed Robleh Abdilleh, le ministre de la santé «Notre vaccination cible en premier lieu et dans un premier temps les personnes âgées de plus de 50 ans avec ou sans comorbidité, toutes les personnes qui présentent une comorbidité ou une maladie chronique quel que soit leur âge et enfin les personnels soignants qui sont en première ligne dans la lutte contre l’épidémie anti-covid 19. Les vaccins AstraZeneca, Sinovac et Spoutnik V nécessitent deux doses de vaccination».

Ainsi le nombre des personnes vaccinées est selon le ministère de la santé de, 48 267 depuis le mars 2021. Il s’agit seulement de 9% de la population visée.

Pour accélérer le programme, le ministère de la santé a enrôlé les oulémas et l’UNFD pour booster le nombre de nos concitoyens vaccinés. C’est ainsi que depuis ces derniers temps, un programme de sensibilisation a été entrepris. Lequel a permis une augmentation significative du nombre de vaccinés à Djibouti.

 Rachid Bayleh

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here