Retour sur événement : Ministère de la justice/Ambassade de UK : Vers la mise en place d’un partenariat durable

0
26

Le ministre de la justice et des affaires pénitentiaires, chargé des droits de l’homme, Ali Hassan Bahdon a reçu dans la matinée du dimanche 10 octobre dernier, dans son cabinet, l’ambassadrice de la Grande Bretagne auprès de la République de Djibouti et de l’IGAD Mme Jo Mcphail. Au cours de leur entretien, les deux personnalités ont abordé divers questions d’intérêt général dont les voies et les moyens de mettre en place un partenariat durable entre les deux institutions.

Dans le cadre de ses prises de contact avec les membres du gouvernement djiboutien, l’ambassadrice de Royaume Unis accrédité à Djibouti avec résidence à Addis-Abeba dans la capitale éthiopienne, Mme Jo Mcphail s’est rendue le dimanche matin dernier dans les locaux du département de la justice et des affaires pénitentiaires sis au centre de la capitale djiboutienne, à proximité de l’hôtel de ville.

A son arrivée sur les lieux, la diplomate britannique accompagnée d’une de ses proches collaboratrice à été accueillie par le ministre de la justice et des affaires pénitentiaires chargé des droits de l’homme, M. Ali Hassan Bahdon.

Au cours de leur entretien qui a eu lieu dans le cabinet du ministre de ce département, les deux personnalités ont abordé différents sujets axés dans le domaine de la justice. Le ministre Ali Hassan Bahdon et son hôte britannique ont évoqué ensemble les voies et les moyens de mettre en place un partenariat durable entre leur deux institutions.

Dans son intervention, le garde des Sceau a fait part à l’ambassadrice d’Angleterre à Djibouti, les différents projets visant à réorganiser la justice et divers autres points concernant l’arsenal juridique de lutte contre l’immigration clandestine et celui de la traite humaine mise en place par Djibouti.

De son côté, la diplomate britannique n’a pas caché son souhait de renforcer les relations bilatérales entre la république de Djibouti et la grande Bretagne.

Les deux personnalités ont ensuite évoqué l’IGAD et le formidable travail fait par cette institution régionale pour régler les tensions qui surgissent de temps à autre entre les pays membres.

A l’issue de leur rencontre, le ministre de la justice et des affaires pénitentiaires, chargé des droits de l’homme, Ali Hassan Bahdon et l’ambassadrice de UK sous nos cieux, se sont engagés à travailler ensemble pour mettre en place un partenariat durable entre Djibouti et Londres, notamment dans le domaine la justice et notamment dans le programme djiboutien de lutte contre l’immigration clandestine.

Rachid Bayleh

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici